Le fétichisme : symptômes, causes et traitements appropriés

Certaines personnes aiment expérimenter sexuellement. Mais lorsqu’un désir ou une impulsion pour un type particulier d’interaction sexuelle interfère avec d’autres aspects de la vie, un fétichisme peut être diagnostiqué. En règle générale, les symptômes du fétichisme devraient survenir pendant plus de 6 mois et conduire à des problèmes sociaux. En examinant de plus près les causes, les symptômes et les dangers du fétichisme, vous comprendrez pourquoi une forme de traitement est recommandée.

Symptômes et dangers du fétichisme

Les fétichistes ont des difficultés avec les compétences sociales et le développement de relations. Les autres symptômes incluent des fantasmes sexuels impliquant des objets inanimés ou des parties inhabituelles du corps pour avoir une excitation sexuelle. Le fétiche varie d’une personne à l’autre. Les objets fétiches ne se limitent pas à des vêtements ou à des dispositifs spécialement conçus pour la stimulation génitale (comme un vibrateur). Mais il peut s’agir de toutes sortes d’objets, y compris des chaussures, et des parties non génitales du corps comme les pieds, les cheveux ou les bras. Lorsque le fétichisme n’est pas traité, il peut entrainer de graves problèmes sociaux et émotionnels. Les fantasmes, les pulsions sexuelles et les comportements sexuels provoquent une importante détresse ou une altération du fonctionnement social, professionnel ou autre. Il est aussi courant que le fétichiste ne puisse atteindre l’orgasme sans impliquer son objet fétiche dans l’acte sexuel.

Causes du fétichisme

La cause de ce trouble sexuel n’est pas complètement comprise et il se peut qu’elle soit légèrement différente pour les personnes. Pour la plupart, il s’agit d’une combinaison de causes psychologiques centrées sur la peur de l’insuffisance et le rejet d’une activité sexuelle normale. Certains pensent que la maltraitance dans l’enfance peut jouer un rôle dans la survenue de ce trouble dans la vie d’une personne. Les causes exactes vont varier d’une personne à l’autre, mais elles devront être connues pour décider du traitement. Avant que la cause du trouble ne soit connue, il est plus probable que certains symptômes se manifestent. Il est alors important de les identifier afin d’éviter les dangers associés au fétichisme.

Traitement pour le fétichisme

Le fétichisme requiert l’aide d’un expert en sexologie. D’où l’utilité d’avoir le numero d’un sexologue à Molenbeek-Saint-Jean pour diagnostiquer et traiter le problème. La thérapie cognitivo-comportementale peut être utilisée lorsque le thérapeute aide la personne à découvrir la cause sous-jacente du comportement. Puis, le professionnel collabore avec la personne pour lui enseigner les compétences nécessaires pour gérer les pulsions sexuelles de manière plus saine. Cela peut inclure l’utilisation d’une thérapie par aversion et de différents types d’imagerie / de désensibilisation afin de réduire l’intérêt pour l’objet fétiche. La restructuration cognitive (identifier et modifier les pensées qui animent le comportement) et les techniques d’arrêt de la pensée peuvent également être utilisées. Certains médicaments associés à une thérapie peuvent aussi avoir un effet bénéfique:

  • les médicaments qui ciblent la pensée compulsive (similaires à ceux utilisés pour un trouble obsessionnel-compulsif),
  • les antidépresseurs,
  • les médicaments contre l’anxiété.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *