sexologue

Le travail du sexologue consiste à aider des personnes, notamment des couples à affronter des problèmes ayant des conséquences sur leur vie affective ou leur sexualité. Outre les troubles sérologiques, le sexologue peut traiter les troubles psychologiques en combinant deux approches : médicamenteuse et comportementale.

Troubles de l’excitation

Fréquemment, un couple fait face à des problèmes courants, par exemple, le trouble de l’érection et de l’éjaculation. On compte également le vaginisme. Cette dernière est un processus psychophysiologique complexe qui empêche toute pénétration vaginale, que ce soit les tampons, le sexe du partenaire… Il est à noter que la cause de ces troubles est difficile à savoir. En principe, elle est souvent d’ordre psychologique. Dans ce cas-là, le sexologue intervient en adoptant une méthode nommée « sexologie psychologique ».
Cette approche se penche plus vers la sexothérapie. Celle-ci a pour but d’établir un environnement de détente, de dialogue et d’érotisme entre les partenaires. Pour que chaque individu puisse exprimer librement ses difficultés sans contrainte, il se peut que la consultation se fasse une à une. Ainsi, chaque partenaire pourra décrire ce qui lui arrive. Par ailleurs, dans certains cas, le spécialiste invite le couple à son cabinet. Là, il visera à remettre de l’ordre dans leur vie sexuelle en donnant divers conseils.

Troubles du plaisir

À titre d’information, l’excitation nécessaire pour atteindre le seuil orgasmique repose sur le corps, l’esprit et la relation. L’anorgasmie ou le dysorgasmie figure parmi les troubles auxquels interviennent le sexologue. Pour ce faire, ce dernier analysera ces trois aspects afin de détecter les obstacles. Il explorera, par exemple, la manière dont le couple fonctionne sexuellement. Ce procédé lui permettra de comprendre ce qui empêche ou complique l’orgasme. À l’issu de la consultation, le spécialiste proposera des exercices à faire seul ou en couple. Par ailleurs, s’il arrive à prouver qu’il s’agit d’un déficit hormonal, il proposera des dosages hormonaux.
Mis à part cela, les dyspareunies sont des troubles qui peuvent pousser un couple à consulter un sexologue. Il s’agit d’une douleur persistante ou récurrente au niveau des parties génitales. Elle survient pendant ou après un rapport sexuel. Pour en savoir plus, le couple peut obtenir le contact d’un sexologue à Forest. Outre les causes physiques comme le déficit d’oestrogènes, les signes infectieux ou dermatologiques, cette douleur peut être due à une dimension psychologique importante.

Troubles de l’identité sexuelle

Les paraphilies et les troubles de l’identité sexuelle ne font pas exclusivement partie des champs de compétences des sexologues. Toutefois, ces derniers peuvent en partie apporter leur aide. À noter que la paraphilie désigne des comportements sexuels atypiques. On compte, par exemple, le voyeurisme, l’exhibitionnisme, le sado-machosime, la pédophilie, les addictions sexuelles… Les personnes qui y font face, en cas de malaise, pourront s’adresser à un sexologue pour obtenir des conseils adaptés. Il est également envisageable d’assister à des séances d’information comme le counseling ou le coaching. Celles-ci permettront de mettre à mal les idées reçues fatales à la sexualité. La personne concernée pourra ensuite retrouver son épanouissement personnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *